Le référencement naturel, comment ça fonctionne ?

Le référencement naturel, ou le SEO, c’est quoi ?

C’est optimiser son site internet pour les recherches internet. Globalement, c’est tous les mécanismes qui permettent de se retrouver bien placé sur les moteurs de recherche, et d'être bien vu par les algorithmes de Google pour qu’ils mettent en avant vos contenus !
 

Mais à quoi ça sert ?

Être bien référencé, c’est voir son site apparaître en premier sur les moteurs de recherches tels que Google et donc voir augmenter le trafic sur son site. 

Vous n’avez jamais entendu la phrase “Le meilleur moyen de cacher un cadavre c’est de le  mettre en page 2 sur Google”. Traduit, ça signifie que pour pouvoir avoir de la visibilité et pouvoir développer son e-commerce, il faut être le mieux référencé possible ! 

 

Quelques points importants pour améliorer votre référencement !

  • L’optimisation technique :
     

La vitesse de chargement

Les images

Les robots de Google prennent en compte la vitesse de chargement de votre site. Pour ceci, différentes choses sont préconisées : éviter d’accumuler trop de widgets, de plugins : ces options que vous ajoutez sur votre site ralentissent la vitesse de chargement de celui-ci.
Réduisez les tailles des fichiers que vous intégrez sur le site.
C’est notamment un point essentiel pour ce qui est des images : la première chose est, au moment de l’exportation, de les exporter au format web pour qu’elles soient le plus léger possible.  Mais aussi de choisir le bon format : si votre image contient un logo, des textes, illustrations ou icônes : exportez-la en PNG. Dans les autres cas, l’exportation en JPEG est conseillée.
Puis, redimensionnez les de manière à ce qu’elles soient à la dimension adaptée à votre site.
Ensuite, de les passer sous un site comme : compressjpeg.com, qui permet de réduire la taille de votre image et de conserver sa qualité au maximum.

Une fois que vous avez optimisé vos images en terme de poids, il vous reste deux petits éléments auxquels il vous faudra prêter attention : veillez à ce qu’elles soient bien renommées, et à ce que le texte alternatif soit bien renseigné lui aussi.
Le texte alternatif c’est quoi ? C’est le texte que lira Google. Et oui, ses robots ne lisent pas les images et ne savent pas de quoi elles traitent. En revanche, en ajoutant un texte alternatif vous allez pouvoir décrire l’image et donc lui rendre accessible les informations dessus.
Par ailleurs, c’est aussi ce qui permettra aux personnes malvoyantes d’avoir accès aux informations puisque c’est ces textes alternatifs qui seront lus en audiodescription.

Le balisage

Les permaliens / URL

Lorsque vous rédigez des contenus sur votre site, utilisez les différentes balises.
D’abord, d’un point de vue utilisateur, les différentes balises ont des paramètres qui leur sont propres et permettent aux visiteurs de votre site de se repérer dans vos informations car elles les hiérarchisent.
Mais elles permettent aussi de hiérarchiser les informations pour les algorithmes de Google! En partant de la balise H1, la balise titre, en allant de H2, à H3, H4... Cela créé une organisation dans votre page dans lesquels se retrouvent les robots puisqu'ils peuvent donc regarder par ordre d'importance et donner certains poids aux contenus que vous aurez mis dedans.

Il est important que vos permaliens et vos URL soient propres. En effet, ils permettent d’être mieux indexé et facilitent également la lecture de cette URL pour les visiteurs de votre site. Ils permettent également de référencer la structure de votre site à l’intérieur. Par exemple, pour ce qui est de nos packs, lorsque vous naviguez sur l’un deux vous verrez :

https://www.digital-store.fr/pack/film-d-entreprise/

Il vous permet également de pouvoir vous repérer dans la structure du site, puisqu’en l'occurrence vous voyez que vous êtes sur le site, dans la rubrique pack, et sur le pack film d’entreprise.

 

  • L'optimisation sémantique : 

Le balisage : quoi mettre, où, comment ?
Vous vous demandez comment bien remplir les différentes balises lorsque vous créez des contenus sur votre site ?

La balise H1 :

Chaque page doit disposer de sa balise titre, sa balise H1, qui doit être unique sur votre site. Elles doivent être courtes et percutantes, car si elles dépassent les 70 caractères, elles seront coupées dans les résultats sur les moteurs de recherche !
Parmi ces caractères, intégrez les mots clés et expressions propres à votre offre, votre positionnement et vos contenus, oubliez les chiffres, caractères spéciaux et soyez méticuleux sur le choix des mots!

La balise de méta description :

 

Exemple de balise de méta description - Digital Store

La balise de méta description sert à donner une courte description du contenu présent sur la page. D’un point de vue technique, Google ne lit pas cette balise et donc ne vous favorisera pas ou défavorisera pas en fonction de ce qu’elle contient. En revanche, c’est un contenu qui sera présent sous votre titre sur les moteurs de recherches et qui impactera donc directement vos visiteurs! Et comme le nombre de visiteurs impacte votre référencement, la méta description a un rôle indirect sur l’amélioration de votre SEO !
Limitée entre 90 et 170 caractères, la balise de méta description doit donc être suffisamment attrayante pour présenter votre contenu et inciter les internautes à cliquer sur le lien et venir visiter votre site !


Les autres balises, H2, H3, H4… sont elles des sous titres de vos pages et serviront principalement à hiérarchiser les informations et aux visiteurs de mieux se repérer dans vos contenus. N’hésitez donc pas à vous en servir pour rendre lisible vos pages, sans pour autant rendre la lecture saccadée.

Les mots clés

Étape 1 : faire de la veille 

Lorsque vous vous apprêtez à rédiger vos contenus, une recherche intensive de mots clés est à réaliser ! D’abord une recherche autour de votre secteur et de votre offre. Sur des sites notamment Google Trends, vous pouvez voir les tendances et mots clés recherchés par les visiteurs et savoir comment vous situer en fonction ! Puis une recherche en fonction de vos concurrents ! Si lors de vos recherches vous les trouvez, c'est qu'ils ont bien été référencé et qu'ils sont donc probablement positionnés sur les bons mots clés. 


Par ailleurs, il faut aussi être vigilant sur les mots clés dits “saisonniers” : qui seront plus recherchés sur une certaine période, et les mots clés à “double sens” qui peuvent créer des problèmes d’interprétation ou de positionnement.

Étape 2 : créer les contenus

Une fois que vous aurez fait cette recherche et sélectionné les mots clés sur lesquels vous positionner, vous allez pouvoir les incorporer à vos corps de textes et dans vos balises ! Dans votre balise H1, bien veiller à choisir ceux qui auront le plus d’impacts et qui seront les plus recherchés. Les algorithmes Google doivent comprendre votre offre grâce à ces mots clés, il faudra bien donc que si votre page parle d’un sujet, ils retrouvent ce mot et ses synonymes dans vos contenus car sinon il considérera qu’ils sont faux ! 

Pour guider la lecture des algorithmes sur les mots que vous souhaitez mettre en avant vous pouvez (sans en abuser) mettre en gras les mots les plus importants, ou en italique. Ils permettront également à vos visiteurs de pouvoir en un coup d’oeil voir les mots sur lesquels ils devront prêter plus d’attention.

Le principe de longue traine :

Le concept de la longue traîne dans vos articles, c’est partir de contenus plus génériques avec des mots clés porteurs, pour tendre vers du contenu plus spécifique. On pourrait l'apparenter à la pyramide inversée

Avec le chapô, une accroche répondant aux 5W : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Comment ? qui donne l’essentiel de l’information, allant jusqu’au corps de texte qui développe les propos avancés dans le chapô puis les détails. Cette technique permet de hiérarchiser l’information de donner l'esprit global, mais d'être suffisamment attractifs pour leur donner envie d’en lire plus et d’aller vers la suite de l’article qui sera plus explicite et spécifique.

La longue traîne, c’est se positionner sur des mots clés porteurs et génériques, sur lesquels beaucoup de concurrents se situent et qui auront donc un taux de conversion plus faible. Pour aller vers des expressions, des mots clés plus spécifiques avec peu de visites, mais qui auront moins de concurrence et donc un taux de conversion plus élevé.

 

  • La stratégie des liens 

Dans le référencement, lorsque l’on vous parle de stratégie de lien, il s’agit à la fois du nombre de liens qui mènent vers votre site, vers vos pages, mais aussi ceux présents sur votre site qui amènent vers d’autres. Qu’ils s’agissent de liens internes, des liens de redirection vers vos propres contenus, ou de liens externes, Google va donner du poids en fonction du nombre de liens qu’il va trouver sur votre site, et de leur qualité (ils n’auront pas la même valeur, donc le même poids).

À savoir que les robots de Google se déplacent de page en page grâce à ces liens, c'est pourquoi il est important de permettre à ces robots de naviguer, d'autant que c'est vous qui êtes maître des contenus et donc des liens vers lesquels vous les guiderez

Les liens internes

Les liens externes

Autrement appelé le maillage interne, c’est ce qui va permettre aux robots google de pouvoir naviguer de page en page sur votre site et donc de pouvoir aller visiter votre contenu ! Ils sont donc primordiaux car sinon les robots de Google se retrouveront “coincés” dans une de vos pages.

Il s’agit ici des liens externes à votre site, vers lesquels vous souhaitez emmener vos spectateurs. Attention tout de même à ne pas mettre n’importe quel lien. Suivant votre domaine, insérez des liens dans votre domaine d’activité ou lié aux contenus que vous évoquez : il faut être pertinent.

Le backlinking :

C’est le nombre de liens externes qui mènent vers votre site. Ces liens permettent pour les algorithmes de mesurer la popularité et donc la qualité de vos contenus, de votre site. 

Des liens à tout prix ?

Et bien non, il ne faut pas non plus en abuser, et il ne faut pas non plus mettre n’importe lequel !


Certains sites sont naissants et n’ont pas encore la “confiance de Google”, ce qui fait qu’ils n’ont pas non plus la même valeur pour votre référencement que des liens vers des sites présents depuis longtemps, générant du trafic et ayant donc un taux de confiance important de la part de Google. 
Aussi, vérifiez les URL de vos sites, un lien mort, ou une page qui n'est plus existante, c'est une pénalité de la part des robots !
 

  • Les pages "mortes" et/ou "orphelines"

Les pages orphelines

Google se déplacant de page en page grâce aux différents liens et à l’arborescence de votre site il faut que vous soyez vigilants sur ce que l’on appelle les pages “orphelines”.
Ce sont celles vers lesquelles il n’y a pas de moyen d’accès direct, ce qui fait qu’elles ne sont pas répertoriées, difficile d’accès, et que Google n’y a pas accès non plus. 

Si d’apparence cela vous semble anodin, ça ne l’est pas pour Google. En effet, si les robots ont tendance à mettre en avant les contenus qualitatifs, il a aussi la possibilité de déclasser vos contenus. Par conséquent, avoir des pages orphelines sur votre site c’est aussi prendre le risque que les robots considèrent ces contenus comme n’ayant aucun intérêt. 

Les pages mortes

Ce sont à la fois celles vers lesquelles vos internautes ont tendance à ne pas aller, celles qui génèrent moins de trafic, ou celles qui contiennent des erreurs
Il faut pouvoir identifier ces pages de moins bonne qualité et pouvoir travailler dessus ou les supprimer du site car, là aussi, ce sont des choses que les robots peuvent blâmer. 

 

“ Google only loves you when everyone else loves you first Wendy Piersall


 

Pour aller plus loin : les outils générateurs de mots-clés 

Sur ces générateurs vous trouverez 3 types d’informations : 

  • Le nombre de recherche pour un mot clé :
    Combien de fois a été tapé ce mot pendant une période de référence

  • Les combinaisons associées :  
    Déclinaison de requêtes en lien avec les mots-clés

  • Les thématiques et recherches similaires
    Les requêtes synonymes aux mots-clés

Quelques sites : 

D'autres articles peuvent peut-être vous intéresser...

Le live shopping

Publié le 30/08/2021

Les différents types de vidéos

Publié le 22/06/2021

Besoin de plus d'informations ?

Nous vous accompagnons dans la création de votre vidéo

NOUS CONTACTER   CRÉER MON PROJET

Au Digital Store, nous offrons la possibilité d'achat des prestations via des crédits !


2 avantages notables :


- Vous bénéficiez de réductions sur le prix des prestations ! 
Vous achetez des crédits et on vous en offre en plus !

-Vous pouvez partager votre compte Digital Store au sein d'une entreprise ! 
Ainsi profitez à plusieurs de la simplicité de réservation des prestations !

Pour plus d'informations ou obtenir des crédits :

Demandez à être rappelé !

POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION ! - Digital Store - La vidéo professionnelle pas chère, à Lille et partout en France !
POSEZ-NOUS VOTRE QUESTION !